Tout récemment, j'ai piloté un Cessna 150 dans le ciel de Nantes St Nazaire. Je n'étais pas sûr d'aimer (c'est une expérience qu'on m'avait offert et que je n'avais pas demandée), mais j'admets que j'ai été fasciné par l'aventure : c'est vraiment prodigieux, de voler en étant seul aux commandes. A tel point que l'heure de vol est passée en un instant ! Ce qui m'a le plus frappé dans ce vol d'initiation, c'est l'impression de liberté qu'on éprouve à tout moment. Parce que tout là-haut, c'est tellement tranquille ! On peut donc avancer tranquillement, sans crainte de percuter quoi que ce soit. Ça peut sembler ahurissant, mais on est en fait plus décontracté lorsqu'on pilote un avion là-haut qu'une bagnole sur asphalte ! En dehors du moment de l'atterrissage, bien entendu, mais il est mené par le pilote-instructeur. Mais à part ça, on est seul aux manettes tout du long. Et je vous assure qu'on profite de cette liberté à fond ! Même si j'ai passé un peu trop de temps à surveiller notre assiette (l'appréhension du novice, certainement), j'ai tout de même profité de l'instant, et en particulier de la vue fabuleuse qui défilait en dessous : c'était sublime, tout simplement. En fait, je pense que je recommencerai, un de ces quatre. Peut-être pas dans l'immédiat, mais pourquoi pas dans un avenir proche. Ça me tenterait bien. Je comprends désormais Harrison Ford qui voulait continuer à piloter après un premier accident d'avion : c'est qu'on est rapidement atteint par la fièvre du pilotage, je pense ; le sentiment de liberté qu'on éprouve dans les hauteurs donne furieusement envie de recommencer. Le contexte doit jouer un rôle, j'imagine : à une époque où l'on ne peut plus rien faire sans être fliqué, un tel vol paraît d'autant plus singulier... Enfin, si vous avez un jour la possibilité de tester la chose, vous devriez le faire sans hésiter ! Voici le site par lequel je suis passé pour mon baptême de pilotage avion à Nantes St Nazaire, si vous voulez creuser la question.

avion2